Vue intérieure d’un îlot. Cabinet Castro Denissof et Associés

Renouveau du Quartier des Paradis à Fontenay

La ville de Fontenay-aux-Roses et Hauts-de-Seine Habitat s’engagent dans la réalisation d’un projet de grande envergure pour renouveler intégralement le quartier des Paradis et offrir un nouveau cadre de vie aux habitants tout en créant de la mixité sociale.

Le Quartier des Paradis

Le quartier des Paradis s’étend sur 8 hectares et comprend 833 logements sociaux. Il est la partie fontenaisienne du grand ensemble des Blagis et se caractérise par un urbanisme de barres construites dans les années 1960 puis 1990. Il n’a pas été identifié parmi les quartiers prioritaires de la Politique de la ville mais cumule un certain nombre de dysfonctionnements et de fragilités sociales : enclavement, absence de mixité sociale, peu de commerces et d’équipements, espaces publics peu qualitatifs, taux de chômage élevé, revenu médian équivalent à la moitié de celui du reste de la ville… Les logements sont par ailleurs mal isolés, peu adaptés à la typologie des familles et présentent des traces d’amiante.

L’objectif du projet est de renouveler complètement le cadre de vie des habitants en leur offrant des logements neufs, des vues dégagées sur des espaces verts généreux, des lieux de sociabilité et une meilleure ouverture sur le reste de la ville. Le projet repose sur un modèle innovant qui rompt avec la politique de grands ensembles en conciliant l’accueil de nouveaux habitants et le maintien sur site de l’ensemble des habitants actuels.

Les 833 logements sociaux seront reconstitués sur site et 600 logements privés supplémentaires seront construits qui permettront également de financer l’ensemble du projet.

Vue aérienne sur le Quartier des Paradis avant son renouveau – Cabinet Castro Denissof et Associés
Plan existant du Quartier des Paradis - Cabinet Castro Denissof et Associés

Un cabinet d’architecte-urbaniste de renom pour nous accompagner

Durant plus de 8 mois, trois équipes d’architectes-urbanistes ont travaillé simultanément sur leur vision du futur quartier en se basant sur un diagnostic réalisé collectivement. 

Le cabinet Castro, Denissof et Associés a été retenu pour mettre en œuvre le projet. Il est en particulier chargé d’accompagner la Ville et Hauts-de-Seine Habitat, de définir le plan d’ensemble du futur quartier et d’encadrer le travail des autres architectes qui interviendront sur le chantier grâce au cahier des prescriptions architecturales et urbaines.

Sa proposition : un quartier structuré autour d’espaces publics généreux comprenant une place publique, des espaces verts, des allées piétonnes, des points d’eau, des aires de jeu… Le projet prévoit de jouer sur la diversité des hauteurs (entre R + 2 et R + 8) pour créer des linéaires de façades variées constitués en ilots ouverts autour de jardins privés collectifs. 

Perspective du projet – Cabinet Castro Denissof et Associés
Plan masse du projet – Cabinet Castro Denissof et Associés
Perspective sur l’avenue Gabriel Péri à Fontenay-aux-Roses – Cabinet Castro Denissof et Associés
Perspective sur l’avenue Jean Perrin à Fontenay-aux-Roses – Cabinet Castro Denissof et Associés

La concertation avec les locataires

Pour définir un projet qui corresponde le mieux possible aux besoins des habitants, Hauts-de Seine-Habitat et la ville de Fontenay aux Roses se sont dotés d’un AMO communication pour les accompagner dans la concertation. Les habitants ont notamment pu rédiger collectivement leur propre cahier des charges pour faire part aux architectes-urbanistes de leur expérience et de leurs attentes. D’autres rencontres ont permis de travailler avec les habitants à travers des ateliers de travail sur les différents thèmes du schéma directeur et des cahiers de prescriptions. Le dernier en date a été organisé le 12 décembre 2017. Chaque étape du projet a également été marqué par des réunions publiques et un certain nombre d’outils d’information téléchargeables ci-dessous. 

Les travaux se dérouleront par phase avec pour horizon l’achèvement du projet en 2030. Une attention particulière sera portée sur la continuité des services pendant les travaux. Ainsi chaque équipement ou espace public majeur sera reconstruit avant d’être démoli.

Autres documents :