Décryptage
05 avril 2018

Rénovation urbaine : une action collective pour les habitants

En association étroite avec les villes et le Département, Hauts-de-Seine Habitat poursuit son action dans d’importants projets de rénovation urbaine, afin de donner un nouveau souffle à certains quartiers confrontés à des fragilités et des difficultés majeures. Parmi les projets engagés, figurent la réhabilitation des célèbres tours Aillaud à Nanterre et la requalification du quartier des Paradis à Fontenay-aux-Roses, présentées dans ce dossier.

Réhabilitation thermique des tours Aillaud à Nanterre

Aux pieds de la Défense dans le quartier du Parc à Nanterre, l’ensemble des 18 tours, dites nuages, nécessite aujourd’hui d’être réhabilité. Face à l’urgence de traiter les façades, dont les carreaux de pâte de verre se détachent, Hauts-de-Seine Habitat et l’office HLM de Nanterre, propriétaires des 1610 logements, ont lancé un concours à la suite duquel un jury a désigné une équipe d’architectes et d’artistes pour la réhabilitation thermique et la réinterprétation artistique de leurs façades. L’objectif de cette intervention est d’améliorer leur performance énergétique, tout en faisant évoluer ce patrimoine labellisé « patrimoine du 20ème siècle» par le ministère de la Culture. Les travaux devraient débuter en 2019 sur une tour témoin, située au 15 allée des Demoiselles d’Avignon.
 

 

Renouveau des Paradis à Fontenay-aux-Roses

Autre exemple de  secteur ayant entamé sa mutation, le quartier des Paradis est entré dans une nouvelle phase  avec le choix du cabinet d’urbanisme accompagnant la réalisation de cet ambitieux projet de rénovation urbaine. L’objectif de la restructuration de ce quartier de 833 logements est de réaliser une part importante de démolitions-reconstructions sur site. Il s’agit également de créer 600 logements en accession à la propriété pour favoriser la mixité sociale.
 

Ateliers de concertation

Ces derniers mois ont été rythmés par la mise en place de plusieurs ateliers de concertation avec les habitants. Le 10 février dernier, c’était à nouveau aux locataires des tours Aillaud de se réunir lors d’un atelier citoyen. Dans une ambiance conviviale et studieuse, la centaine de locataires répartie par petits groupes a planché sur un sujet les amenant à imaginer, dans les 10 prochaines années, leur quartier renouant avec une diversité  sociale, de fonctions et d’usages. 

À Fontenay, une exposition a permis d’associer d’une façon complémentaire les locataires au devenir de leur quartier leur permettant de prendre connaissance du diagnostic de l’existant et des objectifs du projet sur les logements, l’environnement, le cadre de vie ou les espaces extérieurs.


Relogement des familles : un processus d’échanges et d’études au cas par cas

La rénovation urbaine implique des opérations de démolition. Celles-ci nécessitent le relogement de familles, dans un processus d’échanges, d’entretiens et d’études au cas par cas,  afin d’accompagner au mieux ces familles. Pour assurer dans les meilleures conditions ces relogements, une charte est établie pour chaque projet, après concertation avec les acteurs concernés, dont les locataires. Elle a pour principal intérêt d’édicter des règles, en prenant en compte les besoins et les capacités financières des locataires à reloger. 

Sur le même sujet